Interventions : « Autonomie, Mémoire & Entourage » (AME)

Interventions : « Autonomie, Mémoire & Entourage » (AME)

Accompagnement à domicile des Personnes touchées
par la maladie d’Alzheimer ou les maladies apparentées :
pour le bien-être des personnes malades et de leurs proches.

Les maladies neuro-évolutives telles que la maladie d’Alzheimer affectent chaque personne différemment. Un constat est toutefois partagé : à ce jour, ces affections entrainent une perte d’autonomie progressive, mettent à l’épreuve les relations et requiert une prise en charge individualisée. Pour limiter les troubles, les traitements pharmacologiques sont un recours fréquent, tant pour la personne malade que pour ses proches aidants.

En complément, une approche non-médicamenteuse, centrée sur la personne et incluant son entourage vise plusieurs objectifs :

Auprès de la Personne malade, un accompagnement individualisé et une stimulation cognitive adaptée afin de :

  • conserver ses repères et son autonomie ;
  • aménager son quotidien par l’aide à la mise en place d’aide-mémoire ;
  • maintenir ses capacités cognitives à travers des activités de mémoire et de loisirs du quotidien (exercices, jeux, musique, sorties…) ;
  • garder une image positive de soi ;
  • éviter l’isolement et préserver ses liens familiaux et sociaux.

Ces moments centrés sur la personne favorisent le bien-être et visent aussi à diminuer le stress et ses effets au-delà des séances.

Auprès des Proches Aidants, écoute, conseil et soutien pour :

  • mieux comprendre la maladie ;
  • apprendre à s’adapter aux comportements inhabituels ;
  • connaître et solliciter les aides existantes ;
  • être relayé pour se préserver.

Un entourage qui pense et prend soin de lui est plus à même de vivre les meilleurs instants avec son proche aidé.


Mise en place :

1. Une première rencontre gratuite à domicile : évaluation des besoins et proposition d’un projet d’accompagnement personnalisé.

2. Accord et engagement par un contrat liant toutes les parties, pour une durée aussi longue que nécessaire et révocable à tout instant sous condition d’une séance de bilan.

3. Début de l’accompagnement et des interventions :

  • Séance à domicile : de 1h30 à 2h, une à deux fois par semaine selon les besoins, les capacités, le rythme et les envies de la personne.
  • Contacts complémentaires hors-séances : des temps d’échange ponctuels par téléphone, SMS ou mails avec les aidants pour répondre aux évènements et questionnements.
  • Relations interprofessionnelles : contacts et écrits (courriers, mails ou sur document de liaison) avec les professionnels du secteur médico-social concernés, dont un bilan d’observation à chaque consultation mémoire auprès du médecin spécialiste.

Un Renfort chez soi qui rend fort en Soi


Modalités et tarif des interventions :

  • En semaine selon disponibilités, entre 9h30-12h15 et 13h30-18h
  • En Seine-Maritime (76), sur le secteur de la rive-gauche de l’agglomération de Rouen
  • Prix global à la séance : 60 euros* TTC
    Règlement par CESU via le site de l’URSSAF avec 50 % de crédit d’impôt et une possible exonération selon le statut (+70 ans, AEEH, Invalidité 80%, PCH ou APA.

Par exemple, le coût réel d’une séance de deux heures pour une
personne de plus de 70 ans est de 25,71 €* après avantage fiscal.
Pour une séance par semaine, soit quatre séances par mois, cela lui
coûtera 204,07 €* à la fin du mois, soit 102,03 €* après avantage fiscal.
Source : Estimer le coût de l’emploi, avec un « salaire horaire » de 17,52 €* net.
*tarif et chiffres de 2021 : le coût employeur décidé par l’URSSAF peut évoluer ponctuellement.


D’autres pistes le long du chemin :

Dès l’annonce du diagnostic et à tout moment en chemin, les aidants peuvent trouver dans un coaching individuel un moyen de se préparer et s’équiper pour faire face plus sereinement aux changements liés à l’accompagnement de leur proche malade et de la maladie.

Si la maladie ou les troubles qui accompagnent votre proche sont devenus une source de souffrance psychologique ou de mal-être pour vous (déprime ; conflits ; sentiment d’impuissance…) et vous empêchent d’aider comme vous aimeriez, vous pourrez trouver de l’apaisement, du soutien et des moyens d’aller bien en sollicitant un accompagnement thérapeutique.


Voir aussi : Article “ Sur mon chemin : Hélène ”, illustration d’une étape d’un accompagnement.


À propos de votre Intervenant…

Romain Sentenac

Partages liés à la page “Interventions : « Autonomie, Mémoire & Entourage » (AME)

  1. Nous nous sommes rencontrés et avons cheminé ensemble à un moment ?
    Votre expérience est un éclairage précieux et complémentaire.
    Sentez-vous libre de partager ce que cet accompagnement a pu vous apporter !

    [Attention : Lorsque vous remplissez le champs « Nom » pour publier un commentaire, vous définissez le nom qui apparaîtra en-tête de votre partage. Vous pouvez simplement renseigner votre prénom, vos initiales, un pseudonyme, etc.]

    Pour toute question ou proposition d’amélioration, je vous invite à me contacter directement pour un échange constructif et vertueux.

  2. Romain accompagne ma maman depuis plusieurs années déjà. Elle l’apprécie beaucoup car il sait être à l’écoute de ses besoins, et fait preuve de beaucoup de bienveillance à son égard.
    Il est d’un très grand professionnalisme, dans ses interventions , ainsi que dans le relationnel avec moi. A mes yeux , son rôle est aussi important pour ma mère que pour moi ( sa fille, qui vit à plusieurs centaines de kilomètres). Il accompagne ma maman en lui proposant des activités stimulantes cognitivement et en lui apportant des outils d’aide à l’organisation matérielle. Des conseils aussi ( mieux suivis que si ces conseils viennent des proches !). Romain fait aussi le lien avec divers professionnels de santé qui suivent ma maman.
    Son travail est vraiment précieux !
    Je vous le recommande donc vivement.

    AB , fille de madame M , 89 ans bientôt

  3. Romain a accompagné ma mère plusieurs années jusqu’à son entrée en EHPAD, elle l’a très souvent accueilli avec plaisir et attention, sa patience, son calme ont été apaisants pour elle, ses interventions étaient stimulantes et il a su s’adapter aux situations parfois déroutantes.Le lien avec les autres intervenants a été bénéfique et Il a été d’un grand soutien également pour moi , un lien indispensable et rassurant puisque j’habite à 500 km.
    Il est d’une grande aide quand la mémoire s’envole ou lorsque la solitude devient pesante ou encore lorsque la personne retarde son entrée en EHPAD,
    Merci Romain,
    C B., fille de Madame B., 90 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.